L’année du zapping (en clair)

Ça se passe de commentaire, d'analyse, de critique, de musique ou de générique. Mais surtout, ça marche depuis plus de 22 ans.

147157

Idée de génie sortie de la tête d’un certain Michel Denisot, le Zapping est devenu une mini-institution. Ses images drôles, navrantes, surréalistes ou émouvantes font chaque jour le bonheur de milliers de téléspectateurs. Aux commandes: un réalisateur nommé Patrick Menais qui, aidé par une équipe de 12 zappeurs, fait chaque jour le tri dans les émissions de la veille, toutes chaînes confondues, avec l’unique objectif d’en tirer la crème de la crème.

Si certains adeptes n’en ratent jamais une miette, d’autres sont forcément passés à côté de quelques séquences. Pas de panique: en cette fin d’année, Be TV lâche son traditionnel best of. En clair, en prime time et jusqu’à minuit et demi.

Sur le même sujet
Plus d'actualité