L’Amérique en prime time (1 et 2/4)

Breaking Bad, Dexter, Entourage, Californication, Lost, Weeds… Ces dernières années, l’Oncle Sam a pondu une flopée de séries aux scénarios génialement léchés.

659257

Pas mal après plus d’une décennie de soap operas cons, cuculs, mais néanmoins cultes comme Beverly Hills 90210 ou Melrose Place.

Ce soir, le docu L’Amérique en prime time remonte jusqu’aux premiers temps de la guerre froide, qui marquent la naissance de la série télé. Au début, l’objectif est de diffuser du contenu cathodique rassurant: le père de famille travaille dans un bureau, sa femme, bonne fée du logis, s’occupe des marmots.

La contre-culture, avec All In The Family et The Cosby Show, va mettre à mal cette sociologie simpliste. Mais il faudra malgré tout attendre trente ans de plus et les années Desperate Housewives et Sex And The City pour que la femme se libère.

Sur le même sujet
Plus d'actualité