La véritable histoire du Radeau de la Méduse

Du radeau de la Méduse, l’on connaît le célèbre tableau éponyme peint par Géricault et ce détail terrible, qui fit d’un fait divers marin un drame effroyable: les actes de cannibalisme commis par certains naufragés.

1314839

C’est à peu près tout. Ce docu-fiction comble nos lacunes au travers d’une double enquête. Celle, reconstituée, qu’entreprit Géricault lui-même dès 1817 – soit un an après les faits – avant de prendre le pinceau. Et celle menée aujourd’hui par Philippe Mathieu, administrateur du Musée de la Marine de Rochefort, bien décidé à comprendre le déroulement exact des seize jours de dérive du radeau. Une investigation riche et prenante, à la fois historique, artistique et technique – l’embarcation maudite est reproduite à l’identique. L’analyse de la toile, chef-d’œuvre du romantisme à la forte teneur politique, est tout particulièrement intéressante.

Sur le même sujet
Plus d'actualité