La Station Champbaudet

La Station Champbaudet se réanime au Théâtre Marigny. Claire Nadeau prend les traits de la fameuse veuve Champbaudet, créée par Eugène Labiche.

861867

Les mots et les situations de ce vaudeville, imaginé en 1862, résonnent de drôlerie et de modernité. Lorànt Deutsch, Bruno Solo et Pierre-François Martin-Laval chantent et s’amusent sous la direction de Ladislas Chollat.

Le metteur en scène à succès (Le père de Florian Zeller, avec Robert Hirsch et Isabelle Gélinas) reste fidèle au XIXe siècle par les décors et les costumes, mais il va chercher le spectateur contemporain grâce à une mise en abyme permanente.

Ma version de La Station Champbaudet, avec ses airs de comédie musicale, ne montre pas des comédiens qui jouent un vaudeville. Elle montre des comédiens qui s’emparent ouvertement du vaudeville et s’en amusent avec le public”, explique Chollat. Du grand divertissement comme le théâtre populaire sait en offrir, parfois.

Sur le même sujet
Plus d'actualité