La saison 7 de 24h commence ce soir sur RTL-TVI

Après une calamiteuse sixième année, 24 heures chrono remet son compteur à zéro. Il était temps.

36808

Mieux vaut oublier la saison 6. Jack Bauer (Kiefer Sutherland) n'y était plus que l'ombre de lui-même. Faut dire qu'il n'était pas aidé: l'intrigue n'était ni prenante ni convaincante. Mais du passé, faisons table rase. "Cette nouvelle saison sonne comme un nouveau départ, explique Sutherland. La 6 m'avait déçu. Nous étions totalement hors sujet, en nous focalisant sur des histoires de personnes plutôt que sur les événements qui les englobaient. Il nous fallait à tout prix éviter que Jack ne devienne un cliché. On a donc tout remis à plat, en modifiant le lieu de l'action."

Bye-bye Los Angeles, donc. Bienvenue à Washington. Où l'on retrouve l'invincible agent aux prises avec une commission du Sénat. "Jack doit rendre des comptes à un gouvernement qu'il a défendu maintes fois", souligne Howard Gordon, un des producteurs du feuilleton. De retour d'Afrique (cf. le téléfilm-pilote Rédemption diffusé la semaine dernière), Jack est entendu sur ses actions passées. Mais un événement va très vite changer la donne: une attaque terroriste se prépare – en rapport avec Rédemption -, et seul Jack peut venir en aide aux Etats-Unis. Tiens donc. Heureusement qu'il n'est pas rancunier, celui-là!

Côté personnages, on retrouve Allison Taylor (Cherry Jones), déjà aperçue dans Rédemption. Une présidente droite dans ses bottes – visiblement Démocrate -, pour qui l'intérêt général prévaut. Ça change. Sur le terrain, Jack sera également épaulé par l'agent Renée Walker (Annie Wersching), dont le tempérament n'est pas sans rappeler celui de Bauer. Et si Chloé est toujours de la partie (Mary-Lynn Rajskub), un autre personnage va, quant à lui, revenir du monde des morts. Comme quoi, tout est possible dans 24. Et c'est pas plus mal.

23 juin: RTL-TVI 22h40: 24 heures chrono saison 7

Sur le même sujet
Plus d'actualité