La Fête de la musique

France 2 choisit Marseille et un duo d'animateurs inédit pour célébrer la Fête de la musique. Chaud time!

886047

L’année dernière, à la même heure, l’événement soufflait ses 30 bougies sous le fier sourire de Jack Lang, son initiateur. Aujourd’hui, la Fête de la musique change (légèrement) de cap, en allant planter son décor sur le Vieux-Port de Marseille (au lieu de Carcassonne), histoire de "méditerranéiser" le programme et de rappeler à tout le monde que cette année, la cité phocéenne a reçu le titre de Capitale européenne de la culture. Quitte à faire souffler un vent nouveau sur cet événement, autant que ce soit un mistral!

La productrice Daniela Lumbroso (qui pleure la fin de Chabada) a décidé de remplacer Nagui (qui pleure la suppression de Taratata) à la présentation par un tandem d’animateurs pour le moins inattendu. À gauche, la belle Aïda Touihri, une journaliste que l’on découvre au fil des (excellentes!) émissions Grand public (chaque jeudi en deuxième partie de soirée). À droite, un certain Patrick Sébastien qui ne manquera pas de faire grincer quelques dents ("Il y connaît quoi, ce fanfaron, en musique?") mais à qui on peut difficilement reprocher de ne pas maîtriser la définition du mot "fête".

Côté casting, on a sorti les stars les plus aptes à rendre le soleil encore plus souriant que de coutume: Chico et les Gypsies, Khaled, Magic System, Enrico Macias, Zaz, Salvatore Adamo et le Collectif Métissé iront droit au but. Patrick Bruel, Jenifer, Amel Bent et Matt Pokora passeront, eux, d’abord par les ailes, mais le résultat sera le même: ce vendredi soir, Marseille aura les jambes qui sautillent. Entre 100.000 et 150.000 spectateurs sont attendus sur le quai de la Fraternité pour y festoyer durant près de quatre heures. Un beau p’tit vendredi soir en vue qui, chez nous, trouvera un écho sur La Trois. Petite précision tout de même: le pastis n’est pas fourni.

Sur le même sujet
Plus d'actualité