La boîte de conserve à toutes les sauces

Trop de sucre, trop de sel, présence de bisphénol, interdit depuis janvier… La conserve a une image négative qui lui colle à la boîte.

1329771

Pourtant, ce moyen de conservation n’est pas forcément le symbole ultime de la malbouffe comme nous avons tendance à le croire. De nombreux tests montrent que, pour beaucoup d’aliments, le contenu de la conserve est plus riche en vitamines et nutriments que le produit frais. Mise sous vide dans des délais extrêmement courts après avoir bénéficié de traitements destinés à garder le maximum de bienfaits du produit, la conserve est souvent le bon élève de la classe. D’autant plus qu’une large gamme de produits bio existe. Et si vous avez encore des doutes, France 5 se chargera de les dissiper dans un document qui rend à la conserve ses lettres de noblesse.

Sur le même sujet
Plus d'actualité