Koh-Lanta: la finale

Soulagement pour la prod. La mort de Gérald Babin l'an passé n'a pas entamé la ferveur Koh-Lanta.

1225825

Peu de divertissements provoquent un tel élan d'enthousiasme treize ans après leur lancement. Il faut dire que les fans de Koh-Lanta mettent la même énergie devant leur télé à "ne rien lâcher" que les candidats qui vivent l'enfer au paradis. Et l'édition 2014 a fait appel à des vieux routiers, des pros qui ont fait la preuve de leur résistance, de leur ingéniosité – et de leur caractère. Alors que les éditions traditionnelles mettent du temps à s'installer – les concurrents sont nombreux et anonymes -, les Koh-Lanta "all stars" démarrent au quart de tour. On fait "oh" en redécouvrant Freddy et Teheiura, "ah" en retrouvant Moundir, "hé hé" en reconnaissant Sara, "yeah" en revoyant Martin et Laurent – même si on fait "euh" en tentant de resituer Sandra. Les Koh-Lantais n'ont pas encore trempé leur sac à dos qu'on vit déjà à l'heure malaisienne.

Et cette édition vaut son pesant de noix de coco… Car elle nous a offert des départs et des retours (Sara et Isabelle), des alliances étouffées dans l'œuf, d'infâmes trahisons (bououh Laurence et Florence), des moments de bravoure, des problèmes de santé (mais avec une équipe médicale plus fournie qu'un hôpital universitaire, les malades ne risquaient pas grand-chose), des petites phrases à gogo (mention spéciale à Moundir en poète truculent), des invasions de bestioles, des combats de chefs, des amitiés indéfectibles, des éliminations surprises (Martin, noooon!), des promesses rompues, des pêches miraculeuses et des colliers d'immunité qui font tout basculer. Bref: des moments de télé comme on les aime. Ce soir, la finale oppose sur les poteaux des survivants aux mérites très divers. Mais Koh-Lanta a toujours offert la victoire aux "gentils"…

Sur le même sujet
Plus d'actualité