Jusqu’au dernier. La destruction des Juifs d’Europe

Elodie de Sélys propose une série exceptionnelle qui raconte en 8 épisodes l’entreprise d’anéantissement des Juifs d’Europe.

1259397

Lorsqu'on parle de l'Holocauste, on cherche souvent à comprendre les causes. Pourquoi un régime a-t-il sombré ainsi dans la barbarie systématique? Pourquoi cette haine du Juif a-t-elle pu naître et prendre tant d'ampleur? Le devoir de mémoire nous impose pourtant aussi de nous demander "comment?". Le "comment?" nous concerne. Il nous confronte à l'immobilisme et l'indifférence de la foule en période de crise économique. Il nous confronte à ce que nous, nous aurions pu (ne pas) faire, face à la machine nazie. C'est dans la réflexion sur la redoutable efficacité de la Solution finale que l'histoire sert de garde-fou pour l'avenir. Voilà pourquoi, 70 ans après la libération d'Auschwitz, la série de huit documentaires, Jusqu'au dernier. La destruction des Juifs d'Europe, s'impose. Ce soir, Elodie de Selys et un impressionnant panel d'historiens nous en présentent les trois premiers épisodes.

La fin des illusions remonte à la prise de pouvoir de Hitler, en 1933. Dès sa nomination au poste de chancelier, il exclut, progressivement, 600.000 citoyens allemands de confession juive de la société… et les soumet aux violences physiques. Suit Le piège. Les mâchoires se referment, arrivent la Nuit de cristal et l'entrée en guerre. Les Juifs polonais sont parqués dans les ghettos, les pogroms font rage, les camps se remplissent. Le troisième, Au cœur de la nuit, montre l'extension de la propagande et des massacres à toute l'Europe occupée. C'est tout pour aujourd'hui. Les historiens nous laissent, les yeux pleins d'images insoutenables… Les pieds dans les pantoufles mais plus que jamais conscients de la nécessité de garder les yeux ouverts et de ne jamais laisser semblable engrenage se remettre en marche.

Sur le même sujet
Plus d'actualité