Journée spéciale David Bowie

Ses fans le savent: David Bowie est un collectionneur d'art contemporain. Une passion de longue date pour ce mythe vivant, modèle unique d'une exposition baptisée David Bowie Is, qui envoûtera Londres jusqu'au 11 août.

890397

Entre l’art et Bowie, c’est une très longue histoire. Une relation qui est née dès les premières humeurs créatrices du chanteur, lorsque l’univers visuel et la musique ont décidé de ne faire qu’un. Durant 25 albums, l’homme s’est créé des looks, des visages, des coiffures qui ont fait de lui une créature artistique en mouvement perpétuel.

Animé d’une schizophrénie incurable qui l’a toujours poussé vers l’audace, Bowie a peint sa vie de toutes les couleurs possibles, en trempant ses pinceaux dans le glam rock, l’électro, le postpunk, la new wave, la soul ou même le classique. On a toujours dit qu’il sentait les genres et les époques au point de les devancer.

On a parfois pensé que cette frénésie et cette quête incessante de l’instant futur finiraient par l’exclure de la machine musicale. Toujours est-il que 46 ans après la sortie de son premier album, Bowie vient de lâcher The Next Day, qui le replace une fois de plus parmi les héros des bacs.

Arte en profite pour lui offrir son dimanche, en plaçant l’œuvre de Bowie au cœur d’un long entretien (Dr Bowie, Mr. Jones), d’un portrait (dans Personne ne bouge) ou encore d’un film (Les prédateurs). Une belle occasion de mieux le cerner? Peut-être, même si beaucoup se sont résignés face à cette énigme fascinante…

Sur le même sujet
Plus d'actualité