Johnny Hallyday à Bercy

La star des stars françaises s'offre un double anniversaire à Bercy. Audiences assurées pour TF1, qui diffuse la fiesta en direct.

882257

En décembre 2009, certains ont cru qu’il ne passerait pas l’hiver. Et aujourd’hui, un sondage affirme que 65 % des Français lui conseillent de prendre sa retraite. La bonne nouvelle, c’est que Johnny s’en fout complètement.

La preuve: pour souffler ses 70 balais et fêter ses 50 années de carrière, l’empereur des hit-parades a décidé d’organiser une big party à Bercy, histoire de clouer le bec à tous ceux qui veulent le transformer en statue.

Alors bien sûr, on ne va pas se mentir: on verrait bien le gaillard, en fin de soirée, annoncer son abdication face à des milliers de regards tout acquis à ses tubes. Ça ferait même plaisir à TF1, qui s’offrirait les larmes et l’argent des larmes, tout en égalant sans forcer le succès du précédent show de Johnny diffusé en 2009 depuis… le Stade de France (occupé ce samedi par Depeche Mode, raison pour laquelle le chanteur a déménagé).

Oui mais voilà, ce ne sont pas les Français qui décident et Johnny se porte comme un grand. Il vient de sortir un double album live baptisé On Stage, témoin d’une tournée de 65 dates achevée fin 2012, qui a sorti de leur canapé 650.000 fans. Et le concert diffusé ce soir n’est que l’escale d’un nouveau tour qui se terminera fin juin.

Autant dire que l’homme n’est pas aussi éreinté qu’on le dit. Prêt à faire jaillir ses succès d’antan et les récentes humeurs blues-rock de son album L’attente, il a évidemment dressé une belle liste d’invités pour festoyer avec le public parisien.

Les noms des special guests sont jalousement tenus secrets, mais on sait que Florent Pagny, Amel Bent et Eddy Mitchell le rejoindront sur scène. On sait aussi qu’avant le spectacle, TF1 s’aventurera dans les coulisses, afin de déclencher les premières étincelles avant que le septuagénaire n’allume définitivement le feu. La RTBF, quant à elle, vous propose de le retrouver vendredi sur La Une dans une rediffusion de Quelque chose en nous… présenté par Armelle. Chacun fait selon ses moyens.

Sur le même sujet
Plus d'actualité