Jeunesse en quête d’ivresse

Rien de bien neuf à cela: le jeune aime bien boire un verre. Voire deux, trois ou seize. De la bière? Bof. 

667683

Il serait plutôt émoustillé par du plus corsé, qui arrache davantage le cerveau, et plus vite. Jeunesse en quête d’ivresse tire plusieurs constats alarmants. Ces dix dernières années, la consommation d’alcool chez les jeunes a doublé en France.

60 % d’entre eux en ont déjà bu avant leur entrée au collège. Et chez les 15-30 ans, c’est la première cause de mortalité. Or, nombreux sont les ados qui, encore aujourd’hui, n’ont pas conscience que la gnôle peut tuer.

Philippe Batel, addictologue, tire la sonnette d’alarme: "Les scientifiques classent aujourd’hui l’alcool en termes de dangerosité bien avant l’héroïne, la coke injectée ou le cannabis".

Notre pays n’échappe pas à la problématique: les Belges de moins de 16 ans sont ceux qui boivent le plus de boissons alcoolisées en Europe!

Sur le même sujet
Plus d'actualité