Je vous présente ma femme

Une petite comédie énergique où les nanas mènent la danse, sur un rythme de salsa. Pourquoi pas?

836143

À le voir se préparer pour sa nouvelle journée de travail, nul doute que la vie d’Eric Martin (Fabio Zenoni) est morne à souhait: dans la penderie, le même costume sombre en plusieurs exemplaires; dans la cuisine, les mêmes paquets de céréales consciencieusement alignés.

Un intérieur propre, vide, impersonnel. À peine a-t-il mis un pied dehors que tout s’éclaire: de sa fenêtre de l’autre côté de la rue, sa mère attend déjà de pouvoir, comme chaque matin, le saluer et l’inviter au repas du soir. Le garçon, célibataire engoncé, n’a pas coupé le cordon et n’y songe même pas.

Qui pourrait affronter l’autoritaire Viviane, véritable tyran domestique qui mène son monde (son mari, son père, ses deux fils et sa bru, tous établis à moins de cent mètres d’elle) à la baguette?

Le jour où la directrice de l’entreprise qui emploie Eric décide de l’envoyer en mission à Cuba, mère et fils tremblent de cette séparation à venir – la première! Six mois plus tard, c’est un homme métamorphosé qui revient au bercail.

Un sourire radieux aux lèvres et une beauté cubaine au bras, le fils prodigue s’est donc finalement marié… Un drame pour Viviane, qui ne conçoit pas que les siens puissent être heureux sans elle. Décidée à garder son garçon chéri sous sa coupe, elle se met en tête que la dénommée Revolución est une opportuniste lorgnant sur les économies d’Eric.

L’avantage d’une petite comédie sans prétention comme celle-ci, c’est que l’on ne s’attend à rien de très extraordinaire.

Ce qui permet parfois d’être agréablement surpris. Sur un canevas classique, Elisabeth Rappeneau déroule une histoire au parfum frais et léger comme une bulle de savon. En mère jalouse et ultra-possessive, Catherine Jacob retrouve un registre qu’elle maîtrise plutôt bien et l’abattage d’Aylin Prandi dans le rôle de la pétillante Revolución apporte un certain charme à cet honnête divertissement. Sympathique.

Sur le même sujet
Plus d'actualité