Inédit: Grey’s Anatomys Saison 7

Chaotique. S’il devait y avoir un seul mot pour résumer la saison précédente, ce serait celui-ci. Sans hésiter. Minée par les départs successifs de T.R. Knight (Dr George O’Malley) et surtout par celui de Katherine Heigl (Dr Izzie Stevens), Grey’s Anatomy s’est embourbé dans des intrigues terriblement fades.

21430

On s’y emmerdait ferme. Jusqu’à cet incroyable final. Une conclusion dans laquelle un fou furieux débarquait à l’hôpital Seattle Grace, où évoluent nos héros, avec la ferme intention de venger la mort de sa femme. Le drame s’était achevé dans un bain de sang.

Une aubaine, au regard de Shonda Rhimes, la conceptrice de Grey’s Anatomy: "Ces inédits sont placés sous le signe du renouveau et vont nous permettre de remettre les compteurs à zéro". C’est sur les conséquences de ces événements tragiques que ces premiers inédits vont ainsi s’appuyer. Inutile de préciser que tous les héros sont donc encore sous le choc. Leur psychologie a d’ailleurs beaucoup évolué depuis la tragique fusillade.

Le Dr Meredith Grey (Ellen Pompeo), malgré sa récente fausse couche, a compris qu’elle était enfin prête à avoir un enfant. Le Dr Derek Shephard (Patrick Dempsey), son mari et chef du service de chirurgie, est devenu quant à lui accro à l’adrénaline. Une addiction qui va très vite le conduire derrière les barreaux. De son côté, le Dr Cristina Yang (Sandra Oh) est totalement méconnaissable. Enfin mariée, la plus arriviste des toubibs a totalement perdu confiance en elle. La cata!

Malgré cette nouvelle impulsion scénaristique, le feuilleton médical n’en finit pas de s’enliser. Les histoires tournent en rond, et alors qu’Ellen Pompeo envisage de quitter le navire, Grey’s Anatomy s’enfonce un peu plus à chaque épisode. Et avec elle, l’audimat américain. Sauve qui peut!

19 mars: Grey's Anatomy Saison 7 (ép. 1 et 2)

Sur le même sujet
Plus d'actualité