Il faut marier maman

Sympathique premier téléfilm signé Jérôme Navarro (l’un des réalisateurs de Seconde Chance, Mes amis, mes amours, mes emmerdes…), Il faut marier maman affiche un pitch bien dans l’ère du temps: dentiste cinquantenaire, Dany (Michèle Bernier) doit faire face au départ de son mari qui la quitte pour une femme quinze ans plus jeune.

791375

Soutenue par sa fille revenue, vu la situation, de Suisse où elle étudie, notre personnage central va se réfugier dans une bien étrange relation avec un saltimbanque.

Efficace dans ce type de rôle qui lui colle à la peau, et de plus en plus sollicitée par la petite lucarne où presque chacun de ses passages se veut synonyme de succès, Michèle Bernier remplit sa mission sans forcer. On épinglera, parmi les seconds couteaux, l’agréable présence de Daniel Russo.

Sur le même sujet
Plus d'actualité