Homicides: unité spéciale

Madrid, une jeune lieutenant de police (Celia Freijeiro), un professeur en psychologie criminelle (Eduardo Noriega), les restes d’une romance (ils se retrouvent après des années) et des tueurs en série. 

869127

Voilà les ingrédients d’Homicides: unité spéciale. A cela, on se doit d’ajouter un générique rappelant celui de FBI: portés disparus, une pointe de CSI et un mystérieux méchant prenant pour proie notre charmant consultant, évoquant très – trop? – vite l’enquête fil rouge de la série Mentalist.

Cette série policière espagnole, créée par Miguel Sáez en 2011, n’a pas été un succès (seulement 13 épisodes). Pourtant, les intrigues sont souvent efficaces et divertissantes.

De plus, les acteurs sont toujours très beaux. A conseiller aux amateurs de R.I.S. et Section de recherches uniquement.

Plus d'actualité