Histoire immédiate : L’Indochine romanesque

Après la Guerre d'Algérie, c'est sans doute l'Indochine qui remue le plus les tripes de la mémoire coloniale française.

788983

En mai 1954, les soldats du général de Castries rendent les armes à Diên Biên Phu, au nord du Vietnam, écrasés par les forces d’un Viêt Minh qu’ils combattaient depuis 1946.

C’est au cours de cette petite décennie, marquée par les luttes féroces entres colons et indépendantistes, que s’ancre Aventure en Indochine.

Patrick Jeudy, son réalisateur, s’est départi d’une approche documentaire classique pour se glisser dans la peau de Jean Hougron, écrivain de maigre étoffe ayant tenté l’échappée orientale.

Jeudy s’amuse ainsi des clichés romanesques de l’époque en retraçant le parcours de cet aventurier oublié, venu pour l’import-export, mais resté pour la fascinante jungle dans laquelle il s’enfoncera jusqu’à la Thaïlande.

Sur le même sujet
Plus d'actualité