Histoire immédiate: Détruisez Paris

Certes, la capitale française s’est embrasée en 1939-45. 

698765

Mais elle aurait dû littéralement sauter. Adolf Hitler l’avait exigé en ce mois d’août 1944, alors que les Alliés gagnaient du terrain: plus aucun pont, aucun monument, rien de ce qui pouvait illustrer l’histoire et la grandeur de la France ne devait demeurer.

Et pourtant… Si le visage de Paris subit quelques coups, elle échappe toutefois au funeste destin que lui réservait le Führer. Par quel miracle? Arnaud Hamelin et Laurent Portes ont concentré leurs recherches sur les seize jours décisifs qui, par le fait des actions conjuguées de quelques hommes – résistants, alliés, consul, mais aussi officiers allemands -, épargnèrent le pire à Paris.

L’histoire est dense, la chronologie serrée. Au-delà de la tragédie évitée, elle raconte les désaccords des forces alliées et les luttes intestines dans le camp français, en prévision de l’après-guerre et du nouveau gouvernement à venir.

Si tous voulaient la victoire, tous espéraient aussi le pouvoir qui, la paix venue, serait à prendre…

Sur le même sujet
Plus d'actualité