Hep Taxi!: Garou

Moitié loup, moitié Garou, l'enfant du Canada cultive le paradoxe entre gentil garçon et rockeur pur et dur.

775059

Voix rocailleuse mais textes doux, clamant l’amour et le bonheur, le chanteur découvert par Luc Plamondon à l’occasion de la comédie musicale Notre-Dame de Paris ne cache pas que faire plaisir aux gens, c’est son dada.

Et ce, depuis tout petit. Dans le taxi de Jérôme Colin, en direction du Heysel où il doit se produire pour la fondation Make a Wish, Garou parle de ses origines modestes, de son passé agité et de sa passion pour les Beatles.

Mais surtout, il confirme l’image qu’on se faisait de lui: celle du gendre parfait, à la fois chaleureux et accessible.

Quant à son statut de star, il l’effraie toujours un peu : "J’ai du mal à digérer le succès, qu’on me regarde différemment dans la rue…". C’est sans doute pour ça que ce grand bonhomme garde les pieds sur terre. Pour notre plus grand plaisir.

Sur le même sujet
Plus d'actualité