Hep taxi! Benjamin Biolay

En 2009, son album "La superbe" s'écoulait à plus de 200.000 exemplaires et raflait 2 Victoires de la musique hyper-convoitées: meilleur album et meilleur interprète.

653583

Inutile de dire que Benjamin Biolay n’a pas pris la grosse tête pour autant. La raison: il en est tout simplement incapable. L’artiste garde en mémoire que, depuis 2001 et 4 albums pourtant applaudis par les critiques, ses chansons ne sont toujours pas programmées sur les ondes (ou à peine).

Il sait aussi que sa came – un spleen angoissé qui ne sourit qu’à la nuit tombée – se consomme en dehors des formats et des refrains balisés.

Qu’importe: c’est avec une écriture toujours aussi soignée qu’il livre aujourd’hui "Vengeance", un album chaleureux où l’on croise (notamment) Julia Stone et du hip-hop. A écouter d’urgence. Après avoir savouré ses non-dits et ses envies dans Hep taxi!, par exemple…

Sur le même sujet
Plus d'actualité