Hatufim, prisonniers de guerre Saison 1

Des mois qu'on en entend parler. Mais ça y est, grâce à Arte, on va enfin découvrir Hatufim, prisonniers de guerre, cette série israélienne de 2009 conçue par Gideon Raff, qui a inspiré - voire "obsédé" selon leurs propres termes - les créateurs américains de Homeland.

858391

L’idée de départ entre les deux fictions est la même: que se passe-t-il lorsqu’un soldat revient dans son pays d’origine après avoir été retenu en captivité pendant de longues années?

Mais à l’inverse de sa déclinaison américaine qui ne se concentre que sur la destinée d’un seul ex-otage, le sergent Nicholas Brody (Damian Lewis), Hatufim met en scène le come-back de deux militaires: Nimrod (Yoram Toledano) et Uri (Ishai Golan), capturés au Liban 17 ans auparavant, en même temps qu’un autre de leurs compatriotes, Amiel (Asi Cohen), mort dans des circonstances plus que mystérieuses.

On imagine aisément que les deux survivants ont été marqués psychologiquement et que leur réadaptation n’aura rien d’évident. Mais leur comportement va très vite susciter moult interrogations de la part des services secrets.

Le tandem agirait-il désormais pour le compte de ses anciens geôliers? Différent dans sa forme comme dans son fond, Hatufim a largement de quoi surprendre les aficionados de Homeland, qui n’auront pas le sentiment de revivre les mêmes intrigues.

Une seconde salve a déjà été mise en boîte, tandis qu’une saison 3 est en cours d’écriture.

Sur le même sujet
Plus d'actualité