Harry Roselmack derrière les portes du pénitencier (TF1 23h20)

Peu d’entre nous ont passé les portes d’une prison, fermées sur un univers carcéral impossible à se figurer.

135953

A cet égard, l’immersion d’Harry Roselmack suffit à éveiller l’intérêt. Le journaliste a passé une dizaine de jours dans le centre de détention de Muret près de Toulouse, réservé aux détenus condamnés à de longues peines.

Pour eux, c’est une autre vie qui s’écoule ici, entre ateliers de travail, sport, études et quelques expédients pour tenir la distance, tromper l’ennui, fuir la dépression. Les réflexions qu’ils livrent devant la caméra, croisées avec les interviews de surveillants, interrogent et bousculent. Les établissements pénitentiaires sont-ils en mesure de remplir leur rôle?

"Si vous enlevez les cachets, si vous enlevez le shit, les prisons, elles brûlent", lance un des détenus. Entre privation de sexualité, violences et aliénation, la perte de repère est flagrante et menace la réinsertion à venir. Un document saisissant.

Voir les autres diffusions de ce programme

8 novembre – Harry Roselmack derrière les portes du pénitencier (TF1 23h20)

Sur le même sujet
Plus d'actualité