Grand-angle: Des night-clubs aux maisons closes (RTL-TVI 22h05)

La semaine dernière, David Oxley entamait une série de trois documentaires au fil conducteur commun: les nouveaux réseaux de la prostitution.

135931

S'il fut un temps où seules les maisons closes et les trottoirs permettaient aux "filles de joie" de travailler, on constate aujourd'hui un élargissement de leur champ d'action. Les prostituées vendent leurs corps sur des sites Internet ou dans les night-clubs, par exemple. Et si certaines restent des esclaves vivant sous le joug d'une mafia peu scrupuleuse, d'autres réussissent à gagner des sommes astronomiques en rejoignant des réseaux de luxe.

Cette seconde enquête passe notamment par l'Espagne, où il existe de véritables supermarchés du sexe offrant leurs "produits" à des clients de tous âges. Nous suivrons également Mireille, une mamie belge de 67 ans qui continue à rouler sa bosse dans son propre salon, loin des vitrines glauques et des bordels bon marché.

Voir les autres diffusions de ce programme

6 novembre: Grand-angle: Des night-clubs aux maisons closes (RTL-TVI 22h05)

Sur le même sujet
Plus d'actualité