Gagner moins pour payer plus

C'est dans un étrange paradoxe qu'Envoyé spécial nous plonge ce jeudi soir. En France, les pauvres, malgré leur précarité, dépensent plus que les riches quotidiennement. 

1231969

On peut même mettre un chiffre sur cette affirmation étrange: en 2012, ce surcoût a été évalué à 2 milliards d'euros. Pourquoi? Sans doute parce qu'une maison passive, peu gourmande en énergie, ce ne sont pas les plus modestes qui peuvent se la permettre. Eux, se retrouvent alors dans des appartements mal isolés, vétustes, qu'il faut réparer souvent. Idem pour les voitures. Impossible de se payer une voiture neuve qui consomme un peu moins. Alors on se rabat sur les modèles d'occasion qui, si la malchance frappe, s'avèrent plus gourmands en frais de garagiste. Envoyé spécial nous emmène dans des ménages français qui comptent leurs sous, mais qui, systématiquement, finissent par payer plus qu'ils ne l'espéraient. – Q.N.

Sur le même sujet
Plus d'actualité