Freddie Mercury: The Great Pretender

Aujourd'hui, quand on cite le nom de Queen, on songe à Bohemian Rhapsody, Under Pressure, We Are The Champions ou We Will Rock You.

849659

On pense donc à leur double "Greatest Hits" ou au monumental "Live At Wembley" de 1986, toujours dans les bacs aux quatre coins du monde. Le visage de Freddie Mercury se pointe également dans nos esprits.

Sa moustache, son énergie, ses costumes, ses yeux en feu et ses postures scéniques. Sa voix impossible à contenir, empruntée aussi bien au rock qu’à l’opéra, qui a permis aux quatre premiers albums du groupe d’apparaître dans le top 20 des charts en même temps (fait inédit) au milieu des années 70.

Ce samedi, Arte rend hommage au génie Mercury en lui consacrant un portrait copieux. Son enfance (quand il s’appelait encore Farrokh Bulsara), son ascension, ses passions et ses faiblesses. Un regard neuf sur un king déguisé en queen…

Sur le même sujet
Plus d'actualité