Folies sur ordonnance

Un médicament peut-il changer le comportement d'un homme?

807765

C'est un débat on ne peut plus dans l'air du temps avec l'affaire du coureur sud-africain Oscar Pistorius, accusé d’avoir tué sa petite amie et dont l'accès de folie meurtrière pourrait peut-être s’expliquer par la consommation de stéroïdes.

Didier Jambart, lui, confie être subitement devenu un autre lorsqu'il a pris du Requip, un médicament du groupe GSK, pour soigner sa maladie de Parkinson. Autrefois père de famille aimant et intègre, il s'est soudain mis à flamber des sommes énormes dans des jeux d'argent, à dérober les numéros de cartes bancaires de ses amis, et à multiplier les aventures homosexuelles.

Le calvaire de la famille Jambart a duré des années avant qu'elle ne se décide à entamer un marathon judiciaire contre la firme pharmaceutique pour défaut d'information sur les effets secondaires du traitement. Folies sur ordonnance revient sur cette longue affaire qui a défrayé la chronique. Et dont, malheureusement, toutes les leçons n'ont pas été retenues.

Plus d'actualité