Fin de parcours pour le Brésil?

Les quarts de finale commencent avec deux grosses affiches. L’Allemagne et la France se disputeront le premier ticket pour les demis avant que la Colombie ne tente de sortir les Brésiliens de leur tournoi.

1135183

Le duel de 18h va déchaîner les passions, à la fois à Rio de Janeiro, mais aussi sur les réseaux sociaux, préparez-vous. Les supporters de la France vont soit en prendre pour leur grade soit hurler un COCORICO! retentissant. Il faut dire qu’une qualification acquise contre l’Allemagne serait une fameuse référence pour les Bleus. Des Bleus qui semblent avoir retenu les leçons du passé et qui ont laissé la vantardise dans le car pour ce Mondial.

Ce match va être passé au crible de nombreux indicateurs. Et notamment celui du comportement de l’arbitre vis-à-vis des Coqs. Ces derniers ont été l’objet d’une véritable bronca suite à leur dernier match durant lequel l’homme en noir a oublié de sanctioner certains gestes dangereux. Les hommes de Didier Deschamps devront donc se montrer particulièrement zen face à la Mannschaft et éviter de reproduire certains mouvements d’énervement  (coups de coude, de pieds, etc) qui ont émaillé plusieurs de leurs rencontres depuis le début de la compétition.

Les Tricolores sont malgré tout confiants pour cette rencontre. Ils ont certes peiné face au Nigeria mais ils n’ont jamais paru douter. Faisant le gros dos jusqu’à la 70e, l’équipe de France a ensuite mis le pied sur l’accélérateur au bon moment. A tel point qu’elle figure parmi les trois nations (avec les Pays-Bas et la Colombie) à ne pas avoir dû passer par les prolongations. Au contraire de l’Allemagne qui a éprouvé les pires difficultés à se débarrasser de l’Algérie.

Ce dernier match a d’ailleurs remis en question le statut de favori de la Mannschaft. Après un départ tonitruant contre le Portugal, les Allemands se sont un peu reposés sur leurs lauriers. Et ils ont à chaque fois eu du mal à manoeuvrer leurs adversaires. Egalité contre le Ghana, victoire de justesse face aux USA, succès au bout du suspense contre les Fennecs. La France sera-t-elle fatale aux hommes de Löw? En tout cas, le sélectionneur pourrait éprouver des difficultés supplémentaires à l’emporter car sept de ses joueurs présentent des symptômes grippaux.

 

Le Brésil rentre… à la maison?

L’autre quart de finale du jour opposera la Seleçao aux Cafeteros. Et la tendance est plutôt à l’orage pour les Auriverdes. Ils n’ont jamais vraiment convaincu dans ce Mondial et ont souvent dû s’en remettre aux éclairs de génie du maestro Neymar.  Mais pas sûr que cela suffise cette fois, face à une formation qui s’est posée en candidate à la victoire finale: la Colombie.

Les Colombiens sont véritablement impressionnants depuis le début de cette Coupe du monde. Ils n’ont encaissé que deux buts pour onze inscrits. L’armada offensive pourrait donc faire très mal à des Brésiliens qui ont régulièrement des difficultés à faire face aux velléités de leurs opposants. D’autant plus qu’en face, il y aura le meilleur buteur, James Rodriguez (5 réalisations) ainsi que le redoutable passeur Cuadrado (meilleur donneur d’assists – 4).

La Seleçao a donc de quoi craindre cette confrontation car il n’est pas certain que l’appui du public soit cette fois suffisant pour assommer ses adversaires. Felipe Scolari a d’ailleurs fait venir un psychologue pour travailler le mental de ses troupes avant ce duel. Une mesure qui contraste singulièrement avec celle adoptée en Colombie. Ce vendredi après-midi, les fonctionnaires bénéficient d’un congé exceptionnel pour se préparer à assister à ce moment historique.

 

Aujourd’hui:

France-Allemagne (18h)

Brésil-Colombie (22h)

Sur le même sujet
Plus d'actualité