Film – Sex And The City

Marquée au fer rouge par Sex And The City, Sarah Jessica Parker parviendra-t-elle à survivre à Carrie Bradshaw?

395106

Il faudra bien qu’elle s’en fasse une raison: Carrie Bradshaw est le rôle de sa vie. A vrai dire, elle l’a toujours pressenti. Elle savait pertinemment que ce personnage lui collerait à la peau ad vitam æternam.

Ce qu’on sait moins, pourtant, c’est que Sarah Jessica Parker, son interprète, a failli lui tourner le dos quand on lui a proposé de l’incarner. "Quand j’ai lu le scénario du premier épisode, se souvient-elle, j’ai tout de suite adoré. Je n’avais encore jamais vu un personnage comme Carrie. Mais après avoir tourné le pilote, j’ai échafaudé un plan avec mon agent pour pouvoir sortir du feuilleton. J’avais peur de rester prisonnière de la série le restant de mes jours." Ce qui lui a permis de réviser son jugement?

Le fait d’être embauchée, en plus, en tant que productrice. "Quand ils m’ont proposé de le devenir, je n’imaginais pas que j’allais pouvoir m’investir autant. C’est une expérience complètement différente de mettre un pied dans la production ou d’être simplement engagée en tant qu’actrice."

Désormais, donc, on ne voit plus que par Carrie. C’est vite oublier que Sarah Jessica Parker – mariée au comédien Matthew Broderick – a démarré sa carrière alors qu’elle n’était qu’une gamine.

Après avoir endossé le rôle d’Annie sur les planches de Broadway dans la comédie musicale du même nom, elle a fait ses premiers pas à la télé à l’âge de huit ans (elle est née en 1965) dans le téléfilm The Little Match Girl. Mais c’est surtout dans les années 80 et 90 qu’elle se fera remarquer (Footloose, la série Equal Justice, Hocus Pocus, Mars Attacks!, etc.). Alors qu’on annonce sa présence dans la saison 4 de Glee, rien ne dit aujourd’hui qu’elle rechaussera les talons hauts de son héroïne dans un éventuel troisième film. Sarah Jessica Parker parviendra-t-elle enfin à faire table rase de son passé?

Sur le même sujet
Plus d'actualité