FC Barcelone – Manchester United: une finale de rêve?

Finale de la Ligue des Champions, clap 56e. Aussi belle et majestueuse soit-elle sur papier, la finale entre Barcelone et Manchester United le rappelle: tel qu’il est orchestré aujourd'hui, le football actuel privilégie davantage les clubs les plus friqués ou plutôt les plus dispendieux (issus d'Espagne, d'Angleterre, d'Italie, voire d'Allemagne) que les autres.

33452

Il est révolu, le temps de la glorieuse incertitude du sport, qui a vu des équipes comme le FC Bruges, le Steaua Bucarest ou l’Etoile Rouge de Belgrade atteindre la finale de cette compétition. Une époque que les moins de 20 ans ne peuvent connaître, à moins qu’ils ne se souviennent de l’édition "accidentelle" de 2004, qui opposait deux clubs moyens, Porto et Monaco. Une sorte de miracle, qui n'est pas près de se reproduire!

Mais bon, il nous faut tolérer les absurdités des règlements actuels qui permettent notamment au 4e d’un championnat de participer à la plus importante compétition continentale, initialement créée – et nommée – pour ne réunir que des clubs… champions.

On précisera que Barcelone, champion d’Espagne en titre et sans doute la meilleure équipe du monde actuellement, affronte des Mancuniens qui ne sont même pas champions en titre de leur pays.

Combien de temps ce foot moderne tiendra-t-il encore? Celui-là même qui permet à des équipes surendettées (500 millions d’euros pour le Barça, 800 pour Manchester) de se payer les meilleurs joueurs du monde.

Ne risque-t-il pas de finir par lasser? Dans plusieurs pays européens (comme la France, où TF1 songe à supprimer la compétition de ses grilles), l'intérêt pour la Ligue des Champions décroît inexorablement et ses matches sont de plus en plus diffusés sur des chaînes payantes. Mais pour quel public? Notre avis? L'heure est grave!

28 mai: RTL-TVI 20h20: Ligue des Champions Finale FC Barcelone/Manchester United

Sur le même sujet
Plus d'actualité