Escroquerie sentimentale, mode d’emploi

On les surnomme "brouteurs", ces jeunes internautes qui chassent sur les sites de rencontres, dissimulés derrière de faux profils de princes charmants et des bécanes de cybercafés.

1364667

Le septième ciel est situé quelque part dans l'anonymat des capitales d'Afrique de l'Ouest. Anne-Marie, 60 ans, se désole de sa naïveté. Au bout d'un an de serments fiévreux échangés avec Massimo sur Romance Scam, cette divorcée découvre que le sémillant Italien n'a jamais existé. Bilan de l'affaire: 70.000 euros évanouis dans la nature et des tentations de suicide. Chaque année, 300.000 Français sont victimes de ce type de hold-up sentimental. Et depuis peu, avec les arnaques à la webcam et le boom des vidéos compromettantes, le chantage sexuel commence à montrer le bout de sa queue…

Sur le même sujet
Plus d'actualité