Enfants de stars, la célébrité en héritage

Ils ont grandi dans l'ombre de parents célèbres et s'en seraient parfois bien passés.

1332299

En photo dans les magazines avant leur première dictée, ils traînent un patronyme encombrant, l'image d'enfants gâtés traités en VIP et les attentes injustes du public comme des pros. Bref il vaudrait mieux qu'ils se fassent fleuristes ou pédiatres plutôt qu'emprunter le chemin de papa. Et pourtant… Jonathan Dassin chante comme Joe, et Fanny Leeb comme Michel, Maxime Lecomte est sportif comme Henri, et Ludovic Chancel, fils de Ringo et Sheila, prépare un album. Mais ils sont très différents, dans l'intention et l'attitude. On applaudit Fanny, qui trace sa carrière seule, et Jonathan qui rame, malgré sa jolie voix et son succès au Kazakhstan avec les tubes de papa. On s'attache moins à Maxime et à Ludovic, qui collent davantage aux préjugés, dommage…

Sur le même sujet
Plus d'actualité