[DOCUMENTAIRE] Violences conjugales, parler pour renaître

Pour combattre les violences conjugales, il faut d'abord rendre la parole aux victimes. Un travail de longue haleine…  

1015924

Le titre du document diffusé ce soir résume la problématique: Parler pour renaître. Les victimes d'agressions au sein de leur foyer sont en effet souvent confrontées à la difficulté de briser le silence. Un mur infranchissable qui les confine à l'isolement et à la douleur.

Un cercle vicieux qui peut mener les personnes violentées jusqu'à la mort. Pour tenter de briser ce cercle infernal, plusieurs corps de métiers (médecins, policiers…) ont affecté des spécialistes à l'accueil des victimes.

Laurent Dy et Sarah Lebas, les réalisateurs du documentaire, sont allés à leur rencontre pour cerner toute l'ampleur de la tâche qui attend chaque jour ces professionnels de la souffrance.

Ils ont rencontré tout d'abord des policières formées à l'écoute des victimes. Car il n'est pas facile de les mettre en confiance, encore moins de les pousser à oser porter plainte contre leur agresseur. Pourtant, il arrive que ce premier pas décisif reste vain, tant les preuves sont parfois difficiles à réunir…

Les réalisateurs ont également poussé les portes d'un service médical unique en France qui rassemble une pléiade de professionnels pour accompagner les patients dans les domaines psycho-médico-sociaux.

Les cas passés en revue ce soir sont exclusivement français. Mais ils reflètent des situations analogues chez nous, tout aussi révoltantes, tout aussi dramatiques. Les dernières statistiques font état d'une diminution de 8 % du nombre de plaintes pour violences physiques, psychologiques et sexuelles. Résultat des campagnes de sensibilisation ou d'une pression accrue sur des victimes terrifiées? Les chiffres malheureusement restent eux aussi muets à ce sujet.

Sur le même sujet
Plus d'actualité