[DOCUMENTAIRE] L’affaire Pasolini

Une nuit de novembre funeste, en 1975. Pier Paolo Pasolini, génie protéiforme et polémique, est battu à mort, avant d'être écrasé par sa propre voiture. Un homme fait office de coupable idéal. Pino Pelosi, prostitué mineur, est condamné.

959077

 Quarante ans plus tard, dans une interview télévisée, il reviendra sur ses aveux. Pelosi dit avoir porté l'infamant chapeau pour éviter que sa famille ne subisse des représailles. Les vrais assassins étaient trois, et avaient un accent sicilien. L'affaire Pasolini plonge dans le passé, alors que l'enquête sur l'assassinat reprend en 2010. L'artiste ne manquait pas d'ennemis, surtout dans une classe politique qu'il fustigeait. Et puis, il y a ce livre, Pétrole, que Pasolini n'a pas pu terminer et qui s'intéressait au meurtre jamais élucidé d'Enrico Mattei, patron de l'entreprise pétrolière ENI. Mafia, démocratie chrétienne, CIA et groupes pétroliers ne semblent jamais bien loin… – Q.N.

Plus d'actualité