[DOCUMENTAIRE] J’suis pas mort

C'était en 2005. Axelle avait 17 ans et venait de s'ouvrir les veines. Du haut de ses 14 ans, Maeva, elle, avait avalé une boîte de médicaments, tout comme le jeune Charles, qui espérait que son geste interpelle ses proches.

973563

 A l'époque, la réalisatrice belge Marie Mandy a filmé ces adolescents qui avaient tenté de se donner la mort à l'hôpital Jean Abadie de Bordeaux. Six ans plus tard, elle les a retrouvés: Axelle et Charles sont devenus de jeunes adultes autonomes et Maeva est maman d'un petit garçon. Tous témoignent devant la caméra de leur parcours depuis cette "connerie", comme l'appelle Charles. Le documentaire est construit autour des écrits de Giulia, une adolescente mal dans sa peau, aujourd'hui étudiante en psycho, qui consignait tous ses états d'âme dans un journal intime. Dans un magnifique mélange d'images du passé et du présent, le film offre une réflexion sur le suicide pleine d'émotion et d'espoir.

Sur le même sujet
Plus d'actualité