Documentaire: Infrarouge: Jeux criminels

Ils ont 16, 17 ou 18 ans. Parfois beaucoup moins. Pourtant, comme des adultes, ces adolescents sont fichés dans la case "délinquants sexuels".

211437

Véritable énigme pour la société, le phénomène des jeunes criminels est en pleine expansion depuis deux décennies. Si au début des années 1990, on ne dénombrait qu'un à deux cas par an, les chiffres sont aujourd'hui multipliés par dix.

En l'absence de structures, de formations médicosociales et d'encadrement légal adaptés, ces ados sont considérés à tort comme des adultes. Dangereux, incurables, psychologiquement instables, tous les adjectifs des pervers sexuels majeurs leur sont attribués. Seulement, on l'oublie trop souvent, l'âge reste un facteur déterminant dans l'explication de leurs agissements.

La frontière entre le jeu intime, normal chez l'enfant pour son épanouissement, et une relation déviante impliquant des dimensions dominant-dominé est très fine. D'où l'importance d'une prise en charge spécialisée. Infrarouge se rend ce soir dans l'une des rares institutions réservées à ces délinquants sexuels en herbe. De l’inspecteur de police au juge, en passant par le psychiatre, ce documentaire plonge dans le quotidien de trois adolescents à l’histoire atypique et compliquée.

Sur le même sujet
Plus d'actualité