[DOCUMENTAIRE] Fantasmes! Sexe, fiction et tentation

Réaliser un fantasme, c'est le tuer. Voilà pourquoi la plupart de ces pensées impures et ces envies cachées restent dans l'ombre, en plus de faire l'objet d'une évidente censure sociale ou religieuse. Est-il pour autant interdit d'en parler?

944001

La réalisatrice Laure Michel donne sa propre réponse dans un documentaire sensuel quasi philosophique et un brin artistique, en interrogeant plusieurs personnalités sur les émotions fantasmagoriques qui les animent. Sergi Lopez, Jean-Marc Barr, Roy Stuart ou encore Jean-Jacques Annaud se confient. Quand on sait que la moitié des fantasmes empruntent leurs images au monde du cinéma, de la photographie ou des livres, on comprend pourquoi ce sont des artistes qui ont été choisis. Un voyage en "terra incognita de l'imaginaire sexuel", sous-titre le reportage. Pas mieux…

Sur le même sujet
Plus d'actualité