[DOCUMENTAIRE] Docs interdits : Les pouponnières du IIIe Reich

Jusqu'en 1970, l'existence du "Lebensborn", cette fabrique d'enfants de race pure, était considérée comme une légende. 70 ans plus tard, ces enfants martyrs de l'histoire se racontent.

1056928

L'horreur organisée des nazis s'étale sur tous les fronts et toucha, aussi, les peuples alliés d'Hitler (et les Allemands eux-mêmes). Une réalité trop souvent oubliée qui nous est révélée ce soir. Le sujet du documentaire saisissant de Romain Icard? Le destin des bébés des pouponnières du Reich, ces fabriques de "surhommes" mises en place par Himmler dès 1935.

 

Avec le réalisme implacable qu'on lui connaît, le maître de la S.S. met en place dès le début ses maternités hitlériennes, afin d'augmenter le taux de naissance d'enfants aryens et d'assurer la purification de la race. Au fur et à mesure de l'expansion de l'Allemagne, il en essaima dans l'Europe entière (et même en Belgique). En France, cela concerne quelques centaines de personnes, nées de filles-mères et de S.S. dans un "Lebenstorm" près de Chantilly en 1944. Ces enfants de l'occupant ont souffert en silence pendant 70 ans. Aujourd'hui, ils parlent, racontent le poids du secret, le rejet dont ils furent victimes à la libération, l'abandon dans des orphelinats de guerre… et la haine qu'ils ont dû affronter, quotidiennement. Une démonstration "en live" des méfaits et de l'inutilité de l'eugénisme (s'il en était encore besoin). 

 

Evidemment les passionnés d'histoire savoureront chaque minute de ces confessions intimes. Mais le grand public y trouvera également son compte. Ce Doc interdit n'a rien d'austère ni de sèchement didactique. Il vibre d'émotion. Il nous parle de vies brisées et nous laisse, une fois de plus, éberlués face à la cruauté de l'appareil nazi. Surtout restez éveillez, cela vous ouvrira grands les yeux.

Sur le même sujet
Plus d'actualité