Docu – Voyage dans les ghettos du Gotha

La grande bourgeoisie française, c’est leur dada. Comment les aristocrates se rencontrent et s’autoreproduisent de génération en génération fascine les sociologues Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon, en couple à la ville comme au CNRS depuis des années.

399344

Alors qu’ils enquêtaient sur le terrain pour trouver matière à un nouvel ouvrage (Les ghettos du Gotha est paru en 2007 au Seuil), le réalisateur Jean-Christophe Rosé les a suivis, un an durant, dans leurs rencontres et leurs réflexions.

De leur pavillon de banlieue au faste des rallyes où défilent les plus anciennes fortunes du pays, le documentaire offre une double entrée. La première nous plonge dans le monde inaccessible d’une aristocratie agrippée à ses privilèges comme à ses traditions et persuadée d’être "propriétaire de la France".

La seconde, qui n’est pas la moins intéressante, explore le travail des deux chercheurs, entre empathie pour leurs interlocuteurs et analyse objective de cette étrange classe sociale qui se "ghettoïse" pour mieux se protéger.

Sur le même sujet
Plus d'actualité