Docu – Voulez-vous coucher avec nous ce soir?

Avec une cinquantaine de clubs échangistes officiellement répertoriés, la Belgique participe activement à l'émancipation d'une coutume sexuelle de moins en moins anodine. 

555457

Depuis la fin des années 60, le nombre de maisons libertines y augmente en effet lentement mais sûrement. Un tabou, un de plus, est donc en train de s’effacer. Reste maintenant à mesurer la portée de cette pratique.

Car bien sûr, au-delà de la totale liberté prônée par ses adeptes, l’échangisme se révèle aussi un business avec ses bons points, ses failles et ses dérives.

"Entre adultes consentants", aucun problème. Mais "entre jeunes ados sans précaution ni limite", le libertinage ne se contente plus d’être un fantasme coquin… Un docu fait le tour de la question. En échangeant les mythes contre des vérités.

Sur le même sujet
Plus d'actualité