Docu – Vatican II, le concile qui a changé l’Église

Il faut faire rentrer de l'air pur! Ouvrir les portes de l'Église sur le monde et que le monde puisse regarder à l'intérieur de l'Église.

509576

C’est à peu près en ces termes que le pape Jean XXIII, un bonhomme rondouillard pour qui l’on prévoyait un pontificat terne et sans envergure, justifia l’ouverture du concile Vatican II destiné à réfléchir à l’avenir de l’Église.

Tout commença par une procession de trois kilomètres à destination de la place Saint-Pierre à Rome. C’était le 11 octobre 1962. Les courants théologiens de l’époque s’étaient diversifiés. Finie, la lecture littéraliste de la Bible: certains voulaient que l’Église se pense par rapport au monde moderne, à la science et évite cet inexorable repli sur elle-même. Vatican II, le concile qui a changé l’Église,c’est l’histoire, complexe et cruciale, de cette réflexion qui dura… trois ans.

Sur le même sujet
Plus d'actualité