Docu – Une maison, un écrivain: Jean Giono

C'est le surnom qu'a porté Jean Giono pour avoir évoqué tant de longs voyages et de cheminements en n'ayant quasi jamais quitté le beau pays de Manosque qui l'a vu naître, le 30 mars 1895. 

465186

Et c'est le succès de son premier roman, Colline, en 1929, qui lui a permis d'y vivre et d'y acheter une petite maison au lieu-dit "Lou Paraïs" sur le flanc sud du Mont d'Or. "Un palmier, un laurier, un abricotier, un kaki, des vignes, un bassin grand comme un chapeau, une fontaine", décrivait-il. Un endroit calme et magique qu'il ne quittera jamais.

Cette demeure, humble et paisible, lui ressemble. Et Giono ne cessera de l’agrandir et de la restaurer au fil des années. C’est là qu’il a écrit toute son œuvre. Aujourd'hui, seules les pièces se souviennent de son passage. Mêlant des images d’archives à une visite récente, ainsi qu'à de nombreux témoignages de proches, ce reportage plonge dans l'intimité discrète d'une des figures majeures de la littérature française. Un grand pacifique.

Sur le même sujet
Plus d'actualité