Docu – Thema: Grandes fortunes bon cœur

Riches, ils donnent allégrement à des œuvres de charité. Mais dans quel but? Cette soirée dissèque les motivations de Bill Gates, Warren Buffett et les autres…

335367

Warren Buffett est riche. Très riche. Ce financier américain, qui habite toujours dans sa vieille maison du Nebraska à 37.500 dollars, est surnommé l’Oracle d'Omaha, sa ville natale. Parce qu’il ne se trompe pas quand il rentre dans le capital d’une entreprise, que ce soit Coca-Cola ou Gillette. Même en temps de crise financière, Buffett se sort des tempêtes sans trop d'égratignures.

Du coup, Warren est dans le top 3 des hommes les plus riches du monde depuis une bonne poignée d’années. N’étant pas un grand dépensier, l’homme a prévu de céder 99 % de sa fortune à des œuvres de charité. Une grosse partie devrait aller à celle de son grand pote Bill Gates, gourou du logiciel Microsoft, propriétaire et créateur avec sa femme de la Bill & Melinda Gates Fondation. L’ampleur financière de cette dernière avoisine les 60 milliards de dollars. Soixante fois plus que l’Unesco avec des projets qui, depuis sa date de création, représentent cinq fois plus que ceux de l’Organisation mondiale de la santé.

La loi américaine prévoit des avantages fiscaux juteux pour ce genre de fondation et ne les oblige à aucune mesure stricte de transparence. Depuis 2010, Buffett et Gates tentent de convaincre d’autres millionnaires de léguer leur fortune à des organisations philanthropiques. Dans Warren, Bill et les autres, ils expliquent leurs motivations. Tout comme la baronne Ariane de Rothschild et le magnat de l’informatique Hasso Plattner, actif dans la lutte contre le sida. Cependant, des voix discordantes s’élèvent sur ces bienfaits opaques. Le mouvement Occupy, par exemple, réclame un véritable partage des richesses qui ne dépendrait plus du bon vouloir des gens fortunés d’ouvrir leur portefeuille. Une bonne occasion de passer en revue les vertus, cachotteries et faiblesses de la philanthropie.

Sur le même sujet
Plus d'actualité