[DOCU] Splendeurs de la mer du Nord

Un très beau documentaire explore la mer du Nord, de la France à la Norvège en passant (un peu) par chez nous.

1141375

Les indécrottables de la côte belge – ceux qui ne jurent que par les gaufres, les cuistax et les peaux brûlées – sont convaincus que la mer du Nord commence à La Panne et qu’elle s’arrête à Knokke-le-Zoute. Grossière erreur, bien sûr, puisque cette vaste étendue d’or bleu (575.000 kilomètres carrés, mon bon monsieur) borde les côtes de huit pays: France, Royaume-Uni, Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Suède, Danemark et Norvège. Cette précision faite, il faut encore le voir pour le croire. Le documentaire Splendeurs de la mer du Nord a justement été concocté pour cette raison: nous faire découvrir ce qui se passe au-delà du bout de notre nez, tout en perçant les petits et les grands secrets de cette partie méconnue de notre vieille Europe.

 

Les îles allemandes de Heligoland ou de Düne, les falaises écossaises, les plats rivages de la Frise ou les fjords norvégiens constituent des décors à la fois paisibles et majestueux. Le film aurait pu se contenter de les ausculter depuis le ciel, et on aurait déjà été ébahi par le voyage. Mais les caméras ont voulu s’approcher, s’aventurant dans les recoins, les hauteurs et même les profondeurs marines, à la rencontre d’une nature sauvage où se cache une faune d’une richesse exceptionnelle. Oiseaux migrateurs, phoques gris, méduses à crinière, rats de mer, bœufs musqués, cerfs élaphes, hérons cendrés, bernaches nonnettes…, la plupart des espèces rencontrées ont énormément de choses à raconter sur leur habitat et leur mode de vie. Sur leur fragilité, aussi, puisque ce monde-là est aussi vulnérable qu’instable, maladroitement apprivoisé par une présence humaine un peu trop invasive. C’est l’autre objectif du documentaire: nous rappeler que la mer du Nord, derrière ses vagues de dunes, a parfois le cœur à marée basse…

Sur le même sujet
Plus d'actualité