Docu – Soirée spéciale Algérie

À l'occasion des 50 ans de l’indépendance d’Algérie, La Trois tente de comprendre ce qui reste du traumatisme des deux côtés de la Méditerranée.

427453

Pour un Belge, la guerre d’Algérie relève souvent du mystère, voire de l’incompréhension totale. Pour les Français, il s’agit d’une question mémorielle qui n’a pas encore trouvé de réponse.

Le 3 juillet 1962, le président de Gaulle proclamait l’indépendance de l’Algérie, éteignant ainsi un conflit qui couvait depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale et qui opposait l’État français aux indépendantistes algériens, principalement regroupés sous la bannière du FNL, le Front de libération nationale.

La lutte de ces derniers s’inscrivait dans le cadre du combat anticolonialiste qui s’emparait de nombreux pays africains.

Pour marquer les cinquante ans d’indépendance de l’Algérie, La Trois programme une soirée spéciale, entre enquête historique et fiction, histoire de mieux comprendre comment le fantôme de la colonie algérienne occupe encore l’esprit des Français. Guerres secrètes du FLN en France révèle pour la première fois comment les indépendantistes algériens ont tissé des réseaux avec le Parti communiste français.

Il dévoile également que 80 % des revenus du Gouvernement provisoire algérien provenaient des cotisations des Algériens de France. Avant ce document inédit, Mon colonel entame la soirée par une enquête sur, on vous le donne en mille, l’assassinat d’un colonel ayant œuvré pendant la guerre d’Algérie.

En filigrane se déploie le récit des coulisses d’une guerre méconnue. Un film bien servi par un casting impressionnant où figurent notamment Olivier Gourmet, Robinson Stévenin, Charles Aznavour et Cécile De France.

Sur le même sujet
Plus d'actualité