Docu – Neuromarketing: des citoyens sous influence

Aujourd'hui, les dépenses mondiales en publicité s'élèvent à 500 milliards de dollars. Quant au matraquage, dire qu'il est permanent relève de l'euphémisme. 

640266

Même en temps de crise, les entreprises ne semblent pas enclines à diminuer leurs investissements marketing. Désormais, le secteur fait de plus en plus appel aux sciences neurocognitives pour alpaguer ses cibles. Ces procédés, en vogue depuis dix ans, cherchent à peser non plus sur le jugement du consommateur, mais bien sur sa capacité à réagir à un stimulus donné.

Rappelez-vous TF1 et la vente de temps de cerveau disponible à Coca-Cola. Neuromarketing, des citoyens sous influence? nous montre les techniques utilisées pour comprendre l’acte d’achat et les pulsions qui animent les consommateurs, tout en relativisant leur puissance de persuasion sur notre cerveau.

Selon la réalisatrice, Laurence Serfaty, il s’agirait davantage "d’un argument de vente du marketing" lui-même. Pourtant, les scientifiques interrogés s’inquiètent toujours sur le manque d’éthique de ces pratiques.

Plus d'actualité