Docu – Mussolini-Hitler, l’opéra des assassins

La relation entre Benito Mussolini et Adolf Hitler fait sans doute partie des plus compliquées de l'Histoire. "Ils s'aimaient, se détestaient, s'observaient", remarque l'historienne Emma Fattorini.

392738

En 1938, un an avant que l’Italie ne rejoigne l’alliance germano-nippone, Mussolini aurait demandé au Vatican d’excommunier Hitler.

Le Duce avait pu constater, lors de sa visite en Allemagne en 1937, la puissance militaire nazie. Convaincu qu’il s’agissait de l’allié idéal, Mussolini commence pourtant à craindre pour l’intégrité territoriale de l’Italie suite à l’invasion de l’Autriche par Hitler en 1938.

Rapidement, il devient clair que l’Italie est l’élément le plus faible du partenariat. Mussolini-Hitler: l’opéra des assassins détaille cette relation d’amour-haine avec une force narrative certaine.

Sur le même sujet
Plus d'actualité