Docu – Londres sauvage

Otaries, pélicans, homards, perroquets, renards… L'information est encore bien gardée mais pour observer ces animaux, se rendre à Londres fait désormais partie des possibilités. 

469491

Et ce, sans passer par les enclos du zoo de Regent’s Park. Les étangs, les égouts et les parcs de la ville sont, en effet, devenus les home sweet home de nombreuses espèces grâce à quelques relations privilégiées entre hommes et animaux. Parfaitement acclimatées à leur nouvel habitat, les otaries profitent par exemple des invendus des poissonniers, ravis d’aider leurs nouvelles protégées. Les renards, eux aussi, se délectent des restes distribués par quelques gentils voisins. Le tout est décrypté en long et en large dans Londres sauvage, le magnifique documentaire de la BBC, tourné en full HD, diffusé ce soir. De quoi faire oublier un peu la frénésie des Jeux olympiques et ouvrir un nouveau regard sur une Albion pas si perfide que ça.

Sur le même sujet
Plus d'actualité