Docu – Les hommes du fer

On est bien placé pour le savoir: la sidérurgie a marqué de son empreinte brûlante le destin de l’Europe occidentale.

365470

En Belgique, bien sûr, mais aussi en Allemagne et en France. Dans ces deux pays, les maîtres du fer (Krupp, Thyssen, dans la Ruhr, ou la famille Schneider au Creusot) alliaient souvent sidérurgie et fabrication d’armes. Après 1945, les forges ont joué un rôle crucial dans la reconstruction.

Dans une confrontation entre ouvriers et patrons, Arte détaille (sur un siècle et demi) l’histoire de cette sidérurgie, autrefois signe de force et devenue ensuite le symbole persistant du déclin économique de nombreuses régions, à cause de la robotisation mais aussi de la concurrence internationale.

En filigrane, le document rappelle aussi combien le travail des forçats de l’acier profita davantage à leurs patrons qu’à eux-mêmes et à leurs familles.

Plus d'actualité