Docu – Le crépuscule des civilisations

Deux civilisations, glorieuses et éloignées. Deux déclins, inattendus et embaumés de mystère. 

644874

À l’aide des découvertes scientifiques et archéologiques récentes, Arte offre ce soir un nouveau regard sur la chute de l’Ancien Empire égyptien et sur celle de la dynastie khmer. En 2.700 avant J.-C., les pharaons égyptiens sont au faîte de leur gloire, érigeant de gigantesques lieux de culte et des nécropoles qui traverseront les âges.

Mais cinq siècles plus tard, à la fin du règne de Pépi II, des tensions dans la famille royale et la montée en puissance des monarques, les administrateurs de province morcèlent le royaume. Pour Audran Labrousse, archéologue fouillant à Saqqarah, qu’on ait accordé le droit à la résurrection à un nombre croissant d’Égyptiens n’est pas étranger à cette crise.

À Angkor, capitale de l’empire khmer, c’est plutôt l’approvisionnement en eau que les scientifiques pointent pour expliquer la chute rapide, au XVe siècle, de cette superpuissance régionale.

Plus d'actualité