Docu – Joël Robuchon: une vie étoilée

Son nom enchante les papilles d’ici et d’ailleurs. Et pourtant le multi-étoilé (27 au total!) chef Joël Robuchon confesse volontiers qu’avant de faire son nid dans les cuisines, il n’aimait que les steaks-frites. 

643442

Le petit gars de Poitiers, fils d’une famille modeste, ne connaissait alors de la cuisine que les plats simples de sa mère, puis ceux du petit séminaire qu’il fréquente dès 12 ans. Mais la prêtrise, finalement, ne le tente guère.

Comme il lui faut travailler, il devient apprenti dans un restaurant de sa ville. Pour lui, "c’est la détente". Mais son chef – et ceux qui suivront – lui apprend à aimer le métier. Plus de cinquante ans plus tard, la star de la gastronomie française relate son parcours, son restaurant Jamin et son dernier concept décliné dans le monde entier: L’atelier, sorte de convivial comptoir-cuisine.

Dommage que pour un homme si soucieux de transmettre, si sensible à la chaleur humaine, ce portrait manque de générosité et d’intimité.

Plus d'actualité